Évaluations Nationales

Courrier unitaire adressé au DASEN du département (18 mars)

Lire le courrier de la FNEC-FP FO au ministre (21 mars)


Grève unitaire le 19 mars :
MOBILISATION GENERALE DANS L’EDUCATION

La suite…

Télécharger l’appel des 35 PE réunis à Laval le 13/03/19

Mardi un tiers des enseignants du 1er degré était en grève dans notre département pour exiger le retrait du projet de loi dit « pour une école de la confiance », pour refuser la mise en place des nouvelles règles du mouvement. Le mouvement a été très suivi par le 1er degré, en Mayenne, mais aussi partout en France. Cette grève prend une ampleur inédite avec la grève reconduite dans de nombreux départements (44, 49, 35, 69, 89, 63, 43, 31, 75…)

Le SNUDI-FO avait proposé à toutes les organisations syndicales du département (y compris l’UNSA qui n’appelait pas à la mobilisation ce jour) d’appeler ensemble à l’AG des personnels qui s’est tenue à 14h. Personne n’a répondu à notre proposition. Néanmoins, les 25 collègues présents (dont 4 militants de Sud qui ont rejoint la réunion) ont pu discuter des perspectives. La question de la mobilisation du 30 mars a été posée. L’appel intersyndical, que FO n’a pas signé, ne demande pas le retrait du projet de loi Blanquer, et accepte la création d’EPSF (établissements publiques des savoirs fondamentaux) sous conditions ! (Lire l’appel du 30 mars CFDT – UNSA – FSU -CGT) Cela n’est pas acceptable pour notre syndicat. Dans le département, si nous rejoignons cet appel, ce sera sur la base des revendications des collègues: Retrait du projet de loi Blanquer ! Nous regrettons ne pas avoir pu échanger sur cette question avec les autres syndicats. L’heure devrait être à l’unité, elle est indispensable pour faire reculer ces fossoyeurs de l’école publique.

Écho des autres départements:

Dans notre académie:
-Dans le Maine et Loire (49) 300 collègues étaient réunis en AG et ont décidé de la grève reconductible à partir de lundi prochain !
-En Loire Atlantique (44) 600 collègues réunis en AG ont décidé de la grève reconductible à partir de lundi également.

Ce soir, nous savons que la grève est également reconduite dans plusieurs départements (dans le Puy de Dôme (avec l’Unsa), dans l’Ain, la Haute‐Garonne, le Rhône, en Ille‐et‐Vilaine, au Havre…) Nous vous informerons de l’avancée dans les autres départements et au niveau national.

La FNEC-FP FO a déposé un préavis de grève qui couvre toutes les initiatives jusqu’au 6 avril.


Communale spéciale « école de la confiance » à demander à vos représentants FO !


FO exlu du GT carte scolaire !

LE DASEN INTERDIT L’ACCES DE L’INSPECTION ACADEMIQUE AU REPRESENTANT FO


— ALERTE, ALERTE circulaire mouvement —

Un désastre annoncé !
Motion d’école à compléter en ligne
Modèle à télécharger

Le 4 février, lors d’une entrevue intersyndicale (FO, CGT, UNSA, FSU) le DASEN a donné les grandes lignes de son projet de circulaire.Le DASEN confirme toutes nos craintes… (lire la suite)

Mouvement: FO claque la porte du groupe de travail !




Motion AG du 23/01

Les professeurs des écoles réunis à Laval le 23 janvier par le SNUDI-FO en Assemblée Générale, estiment que seule une mobilisation unitaire est à même de répondre à nos revendications à savoir :

-Augmentation des salaires et des pensions (retraites)
-Revalorisation immédiate et substantielle du point d’indice.
-Maintien des règles départementales du mouvement : non à la disparition de la deuxième phase, non aux vœux géographiques obligatoires, maintien de l’AGS comme élément principal dans le calcul du barème.
-Respect des prérogatives des CAPD, non à la fusion des CT avec les CAP.
-Création de postes de PE à hauteur des besoins.
-Annulation du jour de carence.
-Respect de la liberté pédagogique ; non aux évaluations nationales imposées et formatées.
-Non au projet de loi sur l’école de la confiance.
-Respect des notifications MDA.
-Création d’une médecine de prévention effective

Adopté à l’unanimité 





Mouvement départemental: courrier du SNUDI-FO 53 au DASEN


1ère motion « note de service-Mouvement» (novembre 2018)

26 enseignants réunis par le SNUDI-FO 53 le 16 novembre 2018, ont pris connaissance de la note de service du ministre Blanquer, réduisant les droits des personnels à la mutation intra-départemental. Ils ont décidé l’adoption d’une motion. Suite à cette initiative, le SNUDI-FO de la Mayenne invite tous les PE du département à prendre position contre la note de service du ministre qui remet en cause le mouvement départemental.


Rassemblement AVS du 17 octobre

Lire le compte-rendu


Evaluations CP-CE1:

Une délégation FO a été reçue par le DASEN mercredi 17 octobre. Nous avons interpelé le directeur académique sur les évaluations CP-CE1. (notre courrier du 11/09/18)

Denis Waleckx confirme le caractère non-obligatoire de ces évaluations, en reconnaissant lui aussi être dans l’attente d’une directive ministérielle ou d’un cadre réglementaire. La délégation FO a demandé si les collègues qui ne faisaient pas remonter les évaluations pouvaient être inquiétés. L’inspecteur d’académie nous répond que personne ne peut être inquiété.

A noter que 90% des collègues sur le département ont fait remonter les évaluations.

En l’absence de cadre réglementaire, le SNUDI-FO rappelle avec force le caractère strictement facultatif de ces évaluations nationales. Le SNUDI-FO en demande l’abandon.

En cas de pressions des IEN, contactez le SNUDI-FO 53

La suite…


VISITE DE MACRON ET BLANQUER: Les syndicats FO 53 de l’enseignement reçus à Laval par un conseiller du ministre de l’Education Nationale

Dans le cadre de la visite du président de la République et du ministre de l’Education nationale, à Laval le 3 septembre, deux délégations FO (éducation + interprofessionelle) ont été reçues par des conseillers et des membres des cabinets respectifs. Ces entrevues ont permis de rappeler les positions et revendications de Force Ouvrière.

La délégation de l’enseignement (FNEC-FP FO) a évoqué les conditions difficiles de cette rentrée scolaire pour nombre d’enseignants ainsi que les difficultés liées à l’inclusion scolaire systématique, particulièrement la disparition programmée des structures spécialisées et le manque de moyens humains pour accueillir les élèves en situation de handicap, malgré la campagne de communication du ministre.

(Lire le compte-rendu complet « Education »)

Lire le communiqué de l’Union Départementale FO (interpro)

Ne cédons rien ! Tous cordée de rentrée avec FO !



Convention ruralité: inutile et dangereux

Non à la mort des écoles rurales !

Lire l’article « Leglob-Journal »


TR