Caisse de solidarité

Soutien aux enseignants et AESH Mayennais en grève

Faire un don par chèque(s) : envoi à SNUDI-FO 53, 10 rue du Dr Ferron, BP1037, 53010 Laval Cedex
Faire un don par virement : demande RIB par email (contact@snudifo-53.fr)
Faire un don en liquide : contacter le syndicat, ou solliciter un correspondant de secteur, qui vous fournira un reçu

Faire un don par CB :

Le bureau départemental sollicite tous les collègues, adhérents, sympathisants, retraités, et plus largement à faire un don au syndicat qui s’engage à reverser l’intégralité de ces dons à la caisse de solidarité. Chaque don au syndicat est reversé entièrement à la caisse de solidarité. Un don peut également faire l’objet d’un reçu fiscal qui ouvre droit à 66% de déduction ou de crédit d’impôt: pour cela il faut que ce soit dans le cadre d’une adhésion au syndicat. avec une adhésion au SNUDI-FO, vous pouvez contribuer indirectement ou directement à cette caisse de solidarité, soit par le prix fixe de l’adhésion ou en “sur-cotisant” de la somme que vous estimerez juste. La totalité de votre versement (possible jusqu’en 12 fois) est déductible des impôts (ou ouverte au crédit d’impôt). Adhérent, vous pourrez par ailleurs solliciter une indemnisation à partir du 2ème jour de grève via la caisse de solidarité ! (à noter également que chaque adhérent FO a d’office droit à une indemnisation avec le fond confédéral dédié, d’une quinzaine d’euros par jour, à partir du 3ème jour de grève consécutif. Cela vient s’ajouter à l’indemnisation par la caisse de solidarité)

Pourquoi en mettre en place une caisse de solidarité ?

Chaque adhérent peut solliciter son syndicat pour une demande d’aide via la caisse de solidarité, fruit de l’entraide ouvrière (c’est ce qui garantit notre entière indépendance) constituée essentiellement des cotisations des adhérents au SNUDI-FO 53 ainsi que des dons reçus dans le cadre de la collecte par le syndicat.
C’est sur même modèle que nos syndicats départementaux, nationaux, fédérations ou encore unions départementales
ont pu soutenir solidairement d’autres camarades et salariés en lutte. Ainsi, cette tradition de solidarité ouvrière,
caractéristique des syndicats FO, a pu aider des salariés cheminots, de Beaubourg, de Ferrero Rocher, des personnels
en lutte contre la fusion des académies…etc

Lors d’une grève qui peut être amenée à durer, (comme au moment de la mobilisation contre la réforme des retraites à points), une des premières questions dont nous parlent rapidement nos adhérents et nos collègues, c’est celle de la perte d’argent. En effet, une grève efficace est bien souvent reconductible, à l’opposé des journées d’actions et/ou grèves d’une journée, qui ne permettent que rarement de gagner sur les revendications. Il est tout à fait normal que ce sujet « surgisse » car les salaires ne sont pas à la hauteur et les fins de mois peuvent être difficiles pour plusieurs personnes. Le syndicat pense que la caisse de grève est un outil qui permet de tenir la grève, parfois dans la durée.
Ainsi, la caisse de solidarité n’est pas une fin en soi mais un moyen pouvant aider la mise en œuvre de la grève pour des adhérents et collègues, et en particulier pour les adhérents les plus précaires, les AESH. Elle peut être un outil au service d’une grève conséquente et reconductible permettant d’établir le rapport de force nécessaire.

Comment est contrôlée et gérée la caisse de solidarité ?

Le syndicat met en place une commission, en lien avec sa trésorerie, chargée de contrôler la comptabilité de cette caisse de grève (apports spontanés, dons…)

Qui en bénéficie ?

Tous les adhérents PE et AESH du SNUDI-FO 53 qui en feront la demande. A noter qu’adhérer au SNUDI-FO 53 vous permet de financer indirectement cette caisse de solidarité, et de pouvoir en bénéficier !

Caisse de solidarité