Caisse de solidarité

Caisses de solidarité des adhérents FO

Faire un don par chèque(s) : envoi à SNUDI-FO 53, 10 rue du Dr Ferron, BP1037, 53010 Laval Cedex (ajouter au verso : caisse de solidarité)
Faire un don par virement : demande RIB par email (contact@snudifo-53.fr)
Faire un don en liquide : contacter le syndicat, ou solliciter un correspondant de secteur, qui vous fournira un reçu

Faire un don par CB :

Le bureau départemental sollicite tous les collègues, adhérents, sympathisants, retraités, et plus largement à faire un don au syndicat qui s’engage à reverser l’intégralité de ces dons à la caisse de solidarité. Chaque don au syndicat est reversé entièrement à la caisse de solidarité.

Pour les collègues adhérents au syndicat, ces dons à la Caisse de solidarité seront ajoutés à leur cotisation syndicale sous la forme d’une sur-cotisation et feront donc l’objet d’un reçu fiscal ouvrant droit à 66% de réduction ou de crédit d’impôt sur les revenus 2023. Par exemple, un camarade retraité qui a versé 140 euros pour sa cotisation syndicale et qui contribue par la suite à la Caisse de solidarité via un don de 150 euros aura donc un reçu de 140 + 150 = 290 euros de cotisations syndicales au titre de l’année fiscale 2023. Il indiquera ce montant de 290 euros dans sa déclaration d’impôts pour ses cotisations syndicales et pourra alors bénéficier d’un crédit ou d’une réduction d’impôts de 191 euros (66% de 290 euros) : au final, sa cotisation syndicale « de base » de 140 euros ainsi que son don de 150 euros en faveur de la Caisse de solidarité lui coûteront réellement 290 – 191 = 99 euros.

Les collègues qui, pour des questions diverses liées à leur situation personnelle (retraite, maladie, …) n’ont pu participer au mouvement de grève pourront apporter leur solidarité aux syndiqués du SNUDI-FO 53 qui auront plusieurs jours décomptés sur leurs prochains salaires. Nous insistons sur le fait qu’en intégrant ces dons dans le montant de la cotisation syndicale, nous en réduisons le coût. Nous invitons donc tous ceux qui le peuvent et le souhaitent à contribuer à cette solidarité.

En effet, avec une adhésion au SNUDI-FO, vous pouvez contribuer indirectement ou directement à cette caisse de solidarité, soit par le prix fixe de l’adhésion ou en “sur-cotisant” de la somme que vous estimerez juste. La totalité de votre versement (possible jusqu’en 12 fois) est déductible des impôts (ou ouverte au crédit d’impôt).

Chaque adhérent pourra solliciter une indemnisation via la caisse de solidarité ! (à noter également que chaque adhérent FO a d’office droit à une indemnisation avec le fond confédéral dédié, de 30 euros par jour, à partir du 1er jour de grève dans le cadre de la mobilisation contre la réforme des retraites. Cela vient s’ajouter à l’indemnisation par la caisse de solidarité du SNUDI-FO 53 et de l’UD FO 53)

Pourquoi en mettre en place une caisse de solidarité ?

Chaque adhérent peut solliciter son syndicat pour une demande d’aide via la caisse de solidarité, fruit de l’entraide ouvrière (c’est ce qui garantit notre entière indépendance) constituée essentiellement des cotisations des adhérents au SNUDI-FO 53 ainsi que des dons reçus dans le cadre de la collecte par le syndicat.
C’est sur même modèle que nos syndicats départementaux, nationaux, fédérations ou encore unions départementales ont pu soutenir solidairement d’autres camarades et salariés en lutte. Ainsi, cette tradition de solidarité ouvrière, caractéristique des syndicats FO, a pu aider des salariés de tous secteurs, publics comme privés.

Lors d’une grève qui peut être amenée à durer, (comme en ce moment avec la mobilisation contre la réforme des retraites Macron-Borne), une des premières questions dont nous parlent rapidement nos adhérents et nos collègues, c’est celle de la perte d’argent, surtout dans ce contexte d’inflation qui nous impacte tous.

En effet, une grève efficace est bien souvent reconductible, à l’opposé des journées d’actions et/ou grèves d’une journée, qui ne permettent que rarement de gagner sur les revendications. Il est tout à fait normal que ce sujet « surgisse » car les salaires ne sont pas à la hauteur et les fins de mois peuvent être difficiles pour plusieurs personnes. Le syndicat pense que la caisse de grève est un outil qui permet de tenir la grève, parfois dans la durée.
Ainsi, la caisse de solidarité n’est pas une fin en soi mais un moyen pouvant aider la mise en œuvre de la grève pour des adhérents et collègues, et en particulier pour les adhérents les plus précaires, les AESH. Elle peut être un outil au service d’une grève conséquente et reconductible permettant d’établir le rapport de force nécessaire.

Comment est abondée la caisse de solidarité ?

Cette Caisse de solidarité est abondée par :

  • Les fonds propres du syndicat, issus des cotisations des adhérents
  • Les sur-cotisations des adhérents qui le souhaitent (déductible des impôts)
  • Le fonds d’aide de la confédération qui verse 30 euros par jour de grève dès le 1er jour de grève
  • Les militants du syndicat qui, lorsqu’ils sont en décharge syndicale un jour de grève, versent l’intégralité ou partie de leur journée de travail
  • Les dons des adhérents, sympathisants (retraités, collègues en arrêt ou autres) qui peuvent et souhaitent contribuer à cette solidarité. Le SNUDI-FO 53 s’engage à reverser entièrement chaque don à la Caisse de solidarité. 

Comment est contrôlée et gérée la caisse de solidarité ?

Le syndicat met en place une commission, installée par le conseil syndical et en lien avec sa trésorerie, chargée de contrôler la comptabilité de cette caisse de grève (apports spontanés, dons…)

Pour l’indemnisation, le syndicat demandera copie du bulletin de salaire ainsi que de la carte syndicale.

Qui en bénéficie ?

Tous les adhérents PE et AESH du SNUDI-FO 53 qui en feront la demande. A noter qu’adhérer au SNUDI-FO 53 vous permet de financer indirectement cette caisse de solidarité, et de pouvoir en bénéficier !

Caisse de solidarité