Rentrée en chantant

La semaine dernière, les IEN du département ont adressé aux écoles, un courrier concernant la « rentrée en chantant ».

Le SNUDI-FO de la Mayenne rappelle que la demande ministérielle qui consisterait à accueillir les nouveaux élèves en musique, ne peut en aucun cas être présentée comme une obligation. C’est bien sur la base du volontariat que les collègues peuvent être amenés à participer à cette opération.

Le SNUDI-FO de la Mayenne rappelle qu’une consigne, une incitation ou une proposition, qu’elle émane du ministre, du recteur ou du directeur académique ne saurait se substituer à la réglementation en vigueur relative à nos obligations réglementaires de service.

Certains IEN d’ailleurs demandent communication via un « coupon-réponse » ; avec une date butoir ! Ce n’est pas acceptable !

Le SNUDI-FO intervient donc auprès des IEN des circonscriptions concernées. (Lire le courrier)

Chaque enseignant a toute liberté pour organiser sa rentrée comme il l’entend. En cas de pression ou de demande excessive d’un IEN, contactez le syndicat, contactez le SNUDI-FO.

Les revendications avant toute chose !

Pour Force Ouvrière, la seule façon de « marquer de manière positive le début de l’année dans les écoles, les collèges et les lycées », c’est de répondre aux revendications des personnels :

– création des postes et ouverture des classes nécessaires,

– abandon de la territorialisation de l’école avec les PEDT, non à l’ingérence des élus, non à la confusion scolaire/périscolaire, 4 jours pour tous

maintien d’un calendrier national sur 36 semaines

retrait de PPCR

augmentation de la valeur du point d’indice